Comment le crowdfunding bouleverse le monde des entreprises

En termes de financement des entreprises, d’autres solutions alternatives se présentent actuellement, comme le crowdfunding ou financement participatif. Il s’agit d’un mécanisme permettant de collecter auprès de nombreux particuliers des petits apports budgétaires pour financer un projet. Auparavant, les business angels présentaient une forte activité d’investissement, mais le crowdfunding est venu pour tout bouleverser.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Sans aide financière, il est parfois difficile de monter une affaire, de lancer un commerce ou d’éditer un livre. Les taux d’intérêt démesurés des banques ou les conditions infaillibles de certains investisseurs constituent une barrière chez certains entrepreneurs. Mais la situation révolue avec l’arrivée du crowdfunding. Cette pratique a même connu un véritable essor ces derniers temps, grâce aux médias sociaux.

Les banques ne sont plus les seules sources de capitaux pour faire démarrer/tourner une entreprise. Réalisé sur une plateforme internet, le crowdfunding est une méthode consistant à lever des fonds, permettant aux contributeurs de financer directement un tel projet (entrepreneurial, artistique, associatif, culturel, etc.). Au lieu de passer par les établissements financiers habituels, les porteurs de projets s’adressent aux fonds communautaires et collaboratifs pour appuyer un produit, une opinion ou un programme.

Le financement participatif peut se présenter sous différentes manières : la donation, la récompense, le prêt, l’investissement en capital, le microcrédit et la production communautaire.

Comment le crowdfunding fonctionne ?

Le processus du crowdfunding se déroule via une plateforme sur internet. Il en existe une multitude dans le monde entier pour mettre en relation les porteurs de projet et donateurs. On distingue le modèle communautaire, le modèle industriel et le modèle en actions.

La production communautaire est la plus commune au grand public. Elle est destinée aux projets culturels, artistiques ou associatifs. Dans cette opération, les contributeurs ne font que financer et reçoivent en réplique une récompense symbolique. Les porteurs de projet restent les seuls maîtres de leur décision.

Le principe de la production industrielle consiste à financer un produit sélectionné et jugé utile avec un futur prometteur par les donateurs. Le crowdfunding en actions se présente comme le véritable placement financier. Il s’adresse principalement aux entreprises. Dans cette option, les investisseurs deviennent actionnaires et reçoivent des parts sociales.

Les avantages du financement participatif pour les entreprises

L’avantage financier est l’une des raisons principales qui incitent les entreprises à faire appel au crowdfunding. L’opération les délivre de la dépendance aux banques ou à d’autres acteurs classiques de financement. C’est une opportunité aux jeunes créateurs d’entreprises qui éprouvent une certaine difficulté à trouver des soutiens financiers.

Tout le processus de financement se déroule très rapidement, le concept est simple et les possibilités d’investissement sont très diversifiées. Les créateurs d’entreprise auront l’opportunité de s’unir et d’être bien assistés dans leurs projets. Cette démarche convient parfaitement aux associations ou aux start-up.

La campagne de crowdfunding permet :

  • de faire connaître l’entreprise,
  • de développer sa réputation,
  • de lancer ses produits ou services,
  • d’assurer son contrôle total sauf pour le crowdfunding en actions, etc.

C’est un atout majeur pour tracer le scénario prévisionnel du marché et présenter les visiteurs pilotes ainsi que le potentiel du projet. Grâce aux résultats de la campagne de collecte de fonds et aux avis des donateurs, le crowdfunding se révèle la meilleure étude de marché.